L’évaluation du capital immatériel

Notre approche : la valorisation extra-financière

La valorisation extra-financière est utilisée seule à des fins de management.

Dans ce cas, l’état des actifs immatériels de votre entreprise est apprécié grâce à des notes ce qui permet de renforcer vos points forts et de corriger vos fragilités.

La forte corrélation qui est établie entre qualité des actifs immatériels et performance économique de l’entreprise vous permet d’ancrer ainsi votre pratique managériale au cœur du processus de création de valeur.

Nos propositions d’interventions

Nous croyons que c’est en mesurant vos intuitions que nous serons en mesure de vous donner les clés d’amélioration au sein de votre entreprise.
Evaluer votre capital immatériel c’est s’assurer une vision à 360° de toutes les composantes de l’entreprise.

NeoValeur intervient dans le cadre des missions suivantes :
- évaluation d’entreprise
- évaluation d’actifs immatériels (marque, humain, clients, etc…)
- tableau de bord du dirigeant
- évaluation de business plan
- rédaction du bilan immatériel

Focus sur le bilan immatériel

L’IC Report

L’IC Report identifie et argumente les éléments constitutif du capital immatériel, pour cela, le rapport se divise en 3 parties : l’identification, la mesure et les actions.

L’identification :
Il s’agit ici de présenter une vision aérienne de l’entreprise en mettant en lumière particulièrement les objectifs stratégiques défendus par Il permet de mettre en avant les capitaux immatériel nécessaires et/ ou différenciant en fonction des objectifs.

La mesure :
Cette partie vise à détailler les ressources immatérielles possédées par l’entreprise et les potentielles activités immatérielles à développer.
Cette partie vise à déterminé et contrôler la pertinence d’agir sur un actif en particulier.

L’action :
Pour permettre une progression au sein de l’entreprise, un plan d’action est construit pour atteindre les objectifs d’ICMS (Intellectual Capital Management System).
Avec le plan d’action, il vient une liste d’indicateurs de suivi et de mesure des ressources et activités exécutées.

Il est le livrable transmissible aux partenaires de l’entreprise. Banques, assurances et partenaires institutionnels pourront ainsi comprendre au-delà des données financières de la liasse fiscale, la démarche entrepreneuriale conduite, notamment dans les investissements sous-valorisés financièrement.